Accueil > JoSy "La virtualisation"

JoSy "La virtualisation"

Publié le mercredi 2 janvier 2008, mis à jour le lundi 16 février 2015


La Virtualisation



Objet
Le but de cette journée est de donner aux administrateurs système et réseau des éléments pour appréhender les principes et les techniques de virtualisation de systèmes, dans un contexte de laboratoire de recherche.


Date :
jeudi 28 septembre 2006


Lieu :
Lyon (Villeurbanne), amphithéâtre de l’IPNL (Institut de Physique Nucléaire de Lyon), bat DIRAC.
accès (Sur le plan du campus, il faut chercher le batiment DIRAC qui se trouve dans la partie nord-ouest du campus - bat vert sur le schéma - , pas tres loin du stade)

Cette journée a été retransmise en
video.

Programme

09h30 - 10h00
Accueil - café
10h00 - 10h30
Introduction : Virtualisation, pourquoi faire ? PDF PPT

Maurice Libes, Françoise Berthoud

10h30 - 11h45
Principes de base des techniques de virtualisation PDF
Bernard Perrot
11h45 - 12h00pause
12h00 - 13h00
Xen, Linux-VServer PDF
Yann Dupont
13h00 - 14h15
Déjeuner (buffet sur place)
14h15 - 17h00

Retours d’expériences (suite) :
Xen, Linux-VServer (suite) PDF

Yann Dupont

Samir ZARDAN
« virtualPC microsoft » La virtualisation à la MMSH est utilisée pour des objectifs professionnels et non de déploiement public (Simulation de fonctionnement d’applications sur différentes OS, Simulation d’environnements d’exploitation réseau, Formations, Tests).
Le logiciel utilisé est VirtualPC de MicroSoft PDF .


Philippe DEPOUILLY et Albert SHIH
« vmware gsx »PDF
Résumé : Le groupe Mathrice - réseau de métier des informaticiens des laboratoires de mathématiques- a mis en oeuvre, à travers la création d’un GDS du CNRS (GDS 2754), tout un ensemble de services en ligne appelé la PLM (La Plateforme en Ligne Mathrice : http://www.math.cnrs.fr/plm). La réalisation de cette PLM a nécessité la mise en production de plusieurs serveurs, sans ressources humaines dédiées (sur le temps résiduel d’ingénieurs "bénévoles") et avec très peu de moyens financiers. Elle accueille actuellement 800 comptes actifs et est déployée sur deux sites distants. Le succès de ce projet doit beaucoup à l’utilisation des outils de virtualistion tels que vmware et vserver sous GNU/Linux.