Accueil > Les NewsLetters de RESINFO > Le réseau métier CESAR

Le réseau métier CESAR

Publié le dimanche 16 décembre 2018, mis à jour le lundi 17 décembre 2018

Interview de Vincent BAYLE

Comment est né le réseau CESAR ? Comment est-il organisé ?

Le réseau CESAR est né de la fusion, en 2007, de deux listes de diffusions, qui délimitaient des communautés plutôt CNRS (siars-dr12) et plutôt universitaires (sysadm). Les premiers animateurs, qui ont été représentants de CESAR auprès de RESINFO, ont été Maurice Libes, Gérard Milhaud et Olivier Pagé. Après plusieurs mandats, ils ont demandé, fin 2013, aux membres du réseau de choisir de nouveaux représentants. Pascal Mouret et moi avons été élus. Depuis, nous organisons divers événements au nom du réseau. Tous les ans, a lieu la journée incontournable du réseau : les VVTs.

Que sont donc les VVTs ?

Les journées VVTs, dont le nom porte la patte de Gérard, pour Veni, Vidi, Trinqui, sont les journées qui donnent un corps au réseau. Nous organisons cette journée, une fois par an, à la fin de l’année scolaire. C’est une journée qui depuis 2008 rencontre un franc succès : nous comptons tous les ans une cinquantaine de participants, et avons le soutien d’entreprises partenaires. Nous sollicitons, auprès des membres du réseau, des présentations sur des sujets d’actualités, et concoctons un programme en regroupant ensuite les interventions par thématiques. C’est aussi une journée très conviviale, où tous les agents peuvent se retrouver et échanger, des stagiaires aux directeurs informatiques. Et elle ne s’arrête en général pas à la clôture de la manifestation, il y a souvent un after beaucoup moins formel.

Quelles sont les autres actions proposées par CESAR ?

Nous organisons aussi, en fonction des demandes, des sollicitations, et des possibilités, d’autres événements. Nous sollicitons des membres du réseau (ou d’anciens membres, merci Jérôme !), pour organiser des formations sur des sujets sur lesquels ils peuvent nous faire profiter de leur expérience (FreeBSD, Samba4 par exemple). La dernière excellente formation avait pour sujet Samba4. Jérôme Colombet, du LCC (Laboratoire de Chimie de Coordination https://www.lcc-toulouse.fr/) à Toulouse, a assuré cette formation, que nous avons montée en collaboration avec la formation permanente du CNRS de la DR12. Nous pouvons aussi faire intervenir des fournisseurs sur des sujets spécifiques sur lesquels nous n’avons pas d’expertise, ou organiser des journées ou demi-journées thématiques, sur un sujet, une technologie (par exemple pour la virtualisation du poste de travail).

Avez-vous des coopérations avec d’autres partenaires ?

Le réseau CESAR est, historiquement, un réseau d’administrateurs système. Il y a quelques années, les développeurs locaux ont créé un réseau, proDEV dont certains d’entre nous adhérent également. Ce qui nous permet de relayer les informations entre les deux réseaux régionaux. L’année dernière, lors de l’organisation des JDEV à Marseille, nous les avons aidés entre autres pour la partie réseau. C’était une expérience très enrichissante !
Nous souhaiterions organiser une journée commune, cela devrait arriver tôt ou tard.

Quel avenir pour CESAR ?

Le comité d’animation du réseau est en train de s’étoffer : il était difficile de maintenir un nombre d’actions sur l’année en étant seulement deux . Nous avons donc sollicité les collègues pour venir nous rejoindre. Trois ont répondu à l’appel, par ailleurs, pour certains, membres ou anciens représentants du réseau proDEV. Nous avons, du coup, commencé des réunions en visioconférence à plusieurs, la dynamique est lancée. Nous prévoyons d’organiser plusieurs événements l’année prochaine, notamment une formation sur CEPH