sedimentFS

Publié le lundi 1er juillet 2019

[ASR] sedimentFS

Pierre Hericourt <pierre.hericourt@u-bordeaux.fr> 20/05/2019

Le systèmes de fichier Linux Unionfs permet de fusionner de manière transparente plusieurs points de montage de différents systèmes de fichiers.

Une des applications connue de ce type de fichiers est le fonctionnement de certains LiveCD Linux où le système principal n’est pas inscriptible et le second système de fichiers est de type tmpfs en RAM.

Les 2 implémentations connues de Unionfs sont aufs et overlayfs.

Un des intervenants de la liste se demande si on ne pourrait pas exploiter le principe de Unionfs pour hiérarchiser l’accès aux fichiers en fonction de la vitesse des disques, et ainsi disposer des fichiers les plus courants sur les disques les plus rapides (dans le cas par exemple d’un serveur NFS).

Finalement, cette idée est similaire à effectuer un proxy-disque et est déjà implémenté avec la librairie de mapping dm-cache sous Linux (qui permet à des périphériques très rapides, type SSD, de servir de cache pour des périphériques plus lents, comme par exemple des HDDs).

Cela a également permis de rappeler un lien vers un article GNU/Linux Magazine sur les filesystems. Cet article d’Etienne Dublé date de février 2014 mais est toujours d’actualité et une partie est justement consacrée aux systèmes de fichiers de type unionfs et à leurs applications.